Choisissez votre Circuit

Histoire de Madagascar,

le pays des ancêtres

VIIème au XIème siècle

Première grande formation territoriale tout le long du versant oriental de l’île.

Le peuple Malgache à l’origine est issu d’immigrations successives et d’origines diverses :
Malayo-Pakistanaise, Indonésienne, Arabe, Africaine avec installation progressive de groupes ethniques. C’est parce que Madagascar était située sur la Route des Indes qu’un jour de l’an 1500, le 10 août exactement, le Capitaine Portugais Diego Diaz, fuyant la tempête découvrit la Grande Ile.

Il fut ainsi le premier Européen à poser le pied sur cette nouvelle contrée qu’il baptisa aussitôt « Ile Saint-Laurent ».

Il y eut plusieurs tentatives d’implantations européennes du fait de la position stratégique de Madagascar sur la longue route de l’orient, la « Route des Epices », se soldant par des échecs.

Portugais, Hollandais, Britanniques se succédèrent. Les Français entreprirent la seule véritable tentative de colonisation et s’installèrent durant 30 années de 1642 à 1672.
Plus tard et jusqu’au XIXème siècle, grâce à de nombreux comptoirs installés le long de la côte orientale, des traitants français et créoles effectueront un commerce florissant entre Madagascar, l’île Bourbon (Réunion) et l’ île de France (Maurice).

Quant au nom même de Madagascar,il résulterait d’une erreur de Marco Polo, navigateur Portugais, qui au 13ème siècle aurait confondu la Grande Île avec le port Somalien de Mogadiscio, bien plus au nord, sur la corne de l’Afrique.

Toutes ces multiples influences européennes ont laissé des traces et l’île a assimilé, intégré, métissé les apports pour en faire une création très particulière: l’identité Malagasy.

XVème siècle

Premiers grands royaumes

Au fur et à mesure, les forêts et les savanes, les Hautes Terres et les plaines ont été les lieux d’édification de nombreux royaumes indépendants.

Royaumes du Sud

Au 16ème siècle, Royaumes Mahafaly, Karimbola puis Masikoro au 17ème siècle et Bara

Royaumes de l’Est

Royaume Antemoro du 13ème au 19ème siècle dans la région de Manakara.
Royaume Betsimisaraka de la baie d’Antongil jusqu’à Mananjary.

Royaumes de l’Ouest

Royaume Sakalava du sud de Toliara jusqu’au nord de Mahajanga

Royaumes du Centre

Royaume Betsileo
(culture du riz – organisation social – développement du commerce)

Le XIXème siècle

Voit l’émergence de l’expansion du Royaume Mérina dans les Hautes Terres.

Grâce à l’œuvre unificatrice du souverain Andrianampoinimerina, ils établirent leur domination sur la presque totalité de la Grande Île.
C’est à de grands souverains (RADAMA I, RANAVALONA I) que les colonisateurs auront à faire.
Le premier monarque à unifier Madagascar fut le roi RADAMA I qui régna de 1810 à 1828. Il fut aidé dans sa politique par les Britanniques qui apportèrent une coopération militaire, culturelle et religieuse.

La reine RANAVALONA I (1828-1861) rejeta les influences européennes et donc le christianisme… Beaucoup de missionnaires furent chassés et de nombreux chrétiens massacrés. Pendant son règne, un Français tout à fait extraordinaire débarqua à Madagascar : Jean Laborde.
Il introduisit dans l’île de nombreux aspects de la technologie occidentale. Puis vint Radama II, les reines Rasoherina, Ranavalona II et Ranavalona II. En 1883, la France attaqua et occupa les ports principaux de Madagascar. Après 30 mois de guerre, elle lui imposa un dur traité incluant une forme de protectorat.

Madagascar devient une colonie française le 6 AOÛT 1896 sous le contrôle d’un Gouverneur Général, Joseph Simon Gallieni. Le français devint la langue officielle du pays, le régime monarchique demeura mais sans pouvoir réel et fut finalement aboli en 1897 lorsque Ranavalona III fut exilée. Cet état dura 64 ans. Durant cette période coloniale, de grands travaux furent entreprise : construction de routes, de voies ferrées, aménagement de ports.

Des cultures d’exportation : vanille, café, girofle furent développées et des écoles furent créées, dont l’école de médecine en 1897.
Les Malgaches devinrent dès 1896 « sujets français » mais non citoyens, n’ayant donc aucun droit politique.

Madagascar 1947Face à l’autorité coloniale, une résistance locale se développe. Elle rejette l’instauration d’impôts de travaux d’intérêts généraux, de réquisitions aux populations. L’intransigeance du pouvoir colonial radicalise le mouvement vers des volontés d’indépendance.
L’insurrection de 1947, sévèrement réprimée, marque une étape décisive dans la lutte pour l’indépendance.
En septembre 1958, les Malgaches votent en faveur de la communauté proposée par le Général de Gaulle.

Le 26 juin 1960

L’indépendance du pays est proclamée

independanceLa Première République sera présidée par Philibert TSIRANANA de 1960 à 1972 : période dite de « néocolonialisme ».
En décembre 1975, Didier RATSIRAKA est élu président de la deuxième République.
Albert ZAFY le 27 mars 1993 est élu démocratiquement président de la troisième République mais en 1997 Didier RATSIRAKA sera réélu président.
De mai 2002 à mars 2009, le président est Marc RAVALOMANANA.
Depuis le début de l’année 2009, Madagascar traverse une crise politique qui s’est soldée par l’instauration de la Haute Autorité de la Transition depuis le 21 mars 2009.

Nos Partenaires